Ecrire des titres en moins de 70 caractères répond à un objectif de visibilité tant pour les emailings que pour Google.

Un enjeu de visibilité et de lisibilité

En tant que blogueur, je reçois de nombreux communiqués de presse. Dans mon job, j’observe les pratiques de mes collègues en charge des relations presse. Dans les deux cas, je suis étonné du manque de pragmatisme de ces professionnels. Ils balancent souvent des communiqués dont le titre flirte avec les 150 caractères.

  • Un titre de communiqué trop long risque d’apparaître tronqué dans certaines messageries, surtout les messageries professionnelles comme Outlook par exemple. C’est encore plus vrai si le journaliste lit votre message depuis son smartphone.
  • Un CP tient souvent lieu d’actualité. Le titre long sera également coupé dans les résultats de recherche de Google.

cp-engie-serp

Un titre inférieur à 70 caractères, c’est impossible !

Quand je discute avec des professionnels des RP, j’obtiens souvent la même réponse. J’essaie d’argumenter en faveur d’une meilleure articulation entre le titre et le chapô, mais certaines habitudes ont la vie dure.

On a tellement de choses à dire dans un titre !

La preuve par l’exemple

J’ai repris quelques titres de CP issus de sites web d’organisations de toutes tailles. Pour chacun, un | marque la césure des 70 caractères. En dessous, je propose d’abord une courte analyse puis une alternative plus courte.

  • ENGIE propose une électricité 100 % verte pour tous les nouveaux contr|ats particuliers et professionnels en France
    => le titre est trop précis (particuliers et professionnels en France) et trop rédigé (propose)
    Engie : une électricité 100 % verte pour tous les nouveaux contrats
  • Pour accompagner sa transformation digitale, la Redoute engage une vag|ue de recrutements
    => L’information principale (le recrutement) est en fin de phrase et donc potentiellement masqué.
    La Redoute recrute pour accompagner sa transformation digitale
  • Laleh Majlessi de l’Institut Pasteur reçoit le 11e Prix Georges, Jacqu|es et Elias Canetti, pour ses travaux sur la tuberculose
    => L’intitulé du prix est trop long pour pouvoir figurer dans le titre, il faut le réserver pour le chapô.
    Laleh Majlessi primée pour ses travaux sur la tuberculose
  • Windows 10 : la CNIL met publiquement en demeure MICROSOFT CORPORATION | de se conformer, dans un délai de trois mois, à la loi Informatique et Libertés
    => l’enjeu est moindre puisque le principal message est lisible.
    Windows 10 : 3 mois pour se conformer à la loi Informatique et Libertés
  • Le Sénat adopte à l’unanimité la réforme du cursus conduisant au diplô|me national de master
    => Là encore, l’objet du CP (le master) est relégué en fin de phrase.
    Diplôme de master : le Sénat adopte la réforme du cursus
  • DGOS/AGENCE DE LA BIOMEDECINE : GREFFE D’ORGANES : UN OUTIL D’IMAGERIE | REND POSSIBLE A DISTANCE L’EVALUATION DES PRELEVEMENTS
    => on connaît le sujet mais pas en quoi il est intéressant. Je vous ai déjà dit tout le mal que je pensais des titres en majuscules ?
    Greffe d’organes : l’imagerie pour évaluer à distance les prélèvements
  • Octobre : Meilleurtaux.com poursuit sa diversification et acquiert MerciHenri.com
    => C’est plus discutable ici. Pour un journaliste, je pense que l’objet de l’acquisition est plus important que la stratégie dans laquelle elle s’inscrit.
    Meilleurtaux.com acquiert MerciHenri.com et poursuit sa diversification

Les bons, les mauvais et les faux bons

Si on s’essaie à un benchmark sur la rédaction des communiqués de presse, on trouve un peu de tout.

Les bons exemples

Ces deux organisations optent, sauf exception, pour des titres courts et explicites.

Les faux bons exemples

Etre court ne suffit pas, un titre est surtout porteur de sens. Attention, je suis un brin malhonnête en choisissant un contre-exemple dans une liste de CP plutôt de bonne facture.

cp-chronpost

Le vrai mauvais exemple

Les CP de l’Office de Tourisme sont en ligne, ne nous préoccupons de faciliter leur visibilité ou de leur lisibilité ! Remarquez en deuxième ligne le nom du fichier qu’on ne s’embarrasse  même pas à rendre intelligible.

cp-nancy

Une bonne ressource pour vous aider

TextMechanic est un outil en ligne pour visualiser en temps réel le nombre de caractères d’un titre ou d’un texte.

cp-text-mechanic

A vous de jouer… en moins de 70 caractères.