Mon entreprise dialogue avec les blogueurs « influents »… partie 1

J’ai assisté récemment à une première rencontre avec une quinzaine de blogueurs, que mon entreprise souhaiterait voir relayer nos messages. Retour sur l’expérience, avec les points positifs… et les autres !

Le contexte : comment faire quand on a rien à vendre

Précisons tout d’abord que mon entreprise ne vend aucun produit et se situe davantage dans la communication de cause. On n’attend donc pas que les blogueurs fassent l’apologie d’une crème visage mais plutôt qu’ils sensibilisent leurs lecteurs à des comportements éco-citoyens.

La méthode : une agence spécialisée dans les relations publiques interactives

Le projet est piloté par la personne en charge des relations presse, qui a sélectionné une agence pour penser et organiser l’événement. Pourtant en charge du web de l’entreprise, je n’ai été mis dans la boucle que tardivement et à ma demande. No comment…

La stratégie : humaniser la relation

Rencontrer les blogueurs dans la vraie vie est évidemment une bonne idée. Cela permet de créer des rapports interpersonnels plutôt que des relations Entreprise (avec un E majuscule) – Blogoshpère.

dinerLe lieu de rencontre : simple et de bon goût

Le choix d’un petit restaurant à la fois tendance, cosy et intime est un excellent choix. Des assortiments de petits sandwichs frais, des brochettes de légumes ou de fruits et des cocktails de fruits sont en affinité avec le positionnement de l’entreprise et les profils des blogueurs présents. Le côté intime facilite les discussions informelles.

Le timing : Seven-Eleven

Les blogueurs et/ou influents exerçant souvent un « vrai » métier ;-), le rendez-vous était fixé à 19h30. La plupart des invités sont restés jusqu’à 22h30.

Le déroulement : débats et des bas

Après une phase d’accueil et de premier contact autour d’un verre, les blogueurs ont eu droit à une présentation très 1.0, pendant laquelle le responsable communication a déroulé des slides façon « assemblée générale ». Zéro interactivité, zéro storytelling, zéro adaptation au profil et aux besoins des personnes présentes, bref à proscrire. En revanche, une animation ludique (mais très pédagogique) a réchauffé l’atmosphère et engagé de vraies discussions : à reproduire. Rien de tel pour faire découvrir une entreprise, une cause, un produit ou un service que de piquer la curiosité des personnes présentes en leur faisant deviner les réponses.

Les comportements : une agence présente, des collaborateurs un peu moins

Les représentants de l’agence connaissent déjà bien plusieurs des blogueurs invités et ont parfaitement tenu leur rôle. Les collaborateurs se sont plutôt bien mêlés aux petits groupes, à l’exception du responsable communication qui a passé son temps avec les prestataires et ses collègues…

Le premier bilan : fixer des objectifs de communication clairs, et un seul par rencontre

Il est trop tôt encore pour mesurer les retombées réelles de cette soirée. J’ai pu souligner dans ce compte rendu quelques bonnes pratiques, mais je voudrais conclure sur les objectifs. Sans avoir tous les éléments en main (comme le cahier des charges et la recommandation de l’agence), j’ai compris qu’il y avait 2 objectifs : faire connaître l’entreprise et sensibiliser à la cause. C’est au moins un objectif de trop ! Le problème : certains des blogueurs m’ont demandé dès leur arrivée quel était justement l’objectif de cette rencontre, c’est donc que ce n’était pas clair pour eux. L’entreprise n’aura atteint aucun de ses objectifs de manière vraiment satisfaisante, aucun sujet n’étant traité à fond. Surtout, elle aura grillé ses cartouches et aura plus de difficulté à motiver une nouvelle rencontre.

Je retiens finalement qu’il faut prioriser et phaser les objectifs pour les atteindre… Vous avez dit évident ?

Rendez-vous pour l’analyse des retombées  !

Rubriques : Marketing, Médias sociaux

Auteur : Chob

Passionné par le digital sous toutes ses formes : médias sociaux, web design, emarketing, outils utiles, blogging, open data, dataviz...

587 articles, certains bons, d'autres moins ;-)


Profil Google+

Que reste-t-il du buzz marketing ? » « Web design : 2 sélections à savourer
1 Commentaire
  1. Finalement, le problème ne serait pas que ta boite est encore un peu trop 1.0 pour ce type de stratégie ?

Les commentaires sont fermés, mais n'allez pas induire que cela reflète mon caractère.

Copyright © 2017 Choblab | Mentions légales

Haut ↑