Site web : en finir avec votre page d’accueil repoussoir ?

Votre home page est certainement la plus consultée de votre site Internet. Elle fait l’objet de toutes les convoitises de la part des différents services de votre organisation. Chacun veut sa part du gâteau, la plus grosse de préférence. De compromis en pressions de toutes sortes, votre page d’accueil ne ressemble plus à rien… sauf à un cauchemar pour vos visiteurs.

accueil-reve-realite

Idées reçues sur la page d’accueil

Dans l’imaginaire collectif, la home page ne sert aucun objectif stratégique. Directeurs et responsables se contentent de s’assurer qu’ils sont bien représentés.

Il faut que mon public accède dès la page d’accueil à mes actus, à mes publications, à mes contacts… Des liens directs vers les 10 activités de mon département, c’est vachement important. Et il faut absolument ma photo pour que les gens me reconnaissent.

Cochez la(les) cases dans laquelle vous reconnaissez les préjugés qui prévalent dans votre entreprise sur l’objet de la page d’accueil :

  • Dresser une liste exhaustive de tous les produits et/ou services
  • Diffuser les actualités de l’entreprise
  • Donner le maximum d’informations sur l’organisation

Bon, si vous avez coché toutes les cases, vous avez du boulot… Voici donc quelques pistes d’amélioration.

3 pistes pour optimiser sa page d’accueil

1. Faire le choix de l’utilisateur

Vos principaux clients doivent pouvoir trouver leurs contenus favoris rapidement. Notez les deux adjectifs : principaux et favoris. Ils impliquent des choix : certains tiennent de vos objectifs stratégiques, d’autres sont liés aux besoins de vos cibles… et ne sont donc pas les vôtres. Choisir est douloureux, aussi il faut pouvoir objectiver les décisions.

  • Revenez à la base et respectez le principe de Pareto : 20/80.
    20 % de vos cibles représentent 80 % des chances d’atteindre vos objectifs (vendre, fidéliser, convaincre…) et méritent donc 80 % de vos efforts.
  • Définissez vos publics cibles sous forme de personas et analysez des comportements des utilisateurs.
    Commencez par étudier sérieusement les statistiques de consultation. Investissez si nécessaire dans un audit plus poussé avec des tests utilisateurs, de l’eye-tracking…

Ensuite, retournez sur votre page d’accueil et éliminez tout ce qui n’est pas pertinent pour vos cibles principales. Ça commence à s’éclaircir un peu, non ?

accueil-choix-utilisateur-lesfurets

Lesfurets.com a choisi de valoriser l’assurance auto parmi les multiples possibilités offertes par le site.

2. Hiérarchisez vos contenus

Cette étape découle de la première. Une fois que vous vous êtes débarrassés du superflu, vous allez prioriser ce qui reste. Votre prisme sera celui de la conversion.

Parmi les contenus qui favorisent la conversion :

  • des call-to-action clairs  et percutants
  • les bénéfices pour l’utilisateur (cf la copie d’écran du site lesfurets.com)
  • le feed-back des utilisateurs, s’il est positif et sincère
  • toute preuve qui vient soutenir la promesse du site

Sur ce dernier point, si la promesse n’apparaît pas clairement au premier coup d’œil, prenez donc le temps de travailler ce point essentiel.

accueil-promesse-airbnb

Votre choix sera donc guidé par la capacité de chaque contenu ou micro-contenu à accrocher vos cibles principales.

  • Dressez une liste avec les liens de navigation et les call-to-action. Inscrivez-les un par un sur des post-it. Vous êtes submergé ? continuez à éliminer !
  • Classez les post-it en les collant sur un paper-board, de haut en bas par ordre de priorité. Certains seront naturellement au même niveau.
  • Faites de même avec les contenus. Prenez le parti de disposer en bas les contenus institutionnels et les actus. Il sera toujours temps de revenir dessus après…

3. Privilégiez l’histoire de vos visiteurs, pas la vôtre

Votre site est un moyen, pas une fin. Je vous la refais pour bien faire passer le message, en utilisant la couleur rouge pour la première fois depuis les 5 ans que le blog existe.

Votre site web est un moyen, pas une fin.

Cette réalité s’applique à votre entreprise (sauf si vous êtes un site de poker en ligne, mais ce n’est pas le cas, si ?). C’est vrai également pour vos visiteurs. Ils passent par votre site pour accomplir une tâche et votre boulot est de les aider. Dites-vous que vous accompagnez une personne âgée qui veut traverser la rue.

Exemple. Mettons que l’écran de votre Aïepad soit cassé. Vous souhaitez le faire réparer rapidement et au moindre coût.

  • Le premier site que vous trouvez se présente comme un atelier de réparation spécialisé dans la marque à la pomme. Mais quand vous arrivez sur la page d’accueil, on vous raconte l’histoire passionnante de l’entreprise et de son fondateur charismatique. On vous sert ensuite une vidéo passionnante, avec vue à 360° de l’atelier, façon site immobilier.
  • Le deuxième site ne vous fait pas de blabla. Il affiche une réparation garantie en moins de deux heures pour 95 €, avec une garantie de 3 mois. Un call-to-action vous propose de prendre rendez-vous en ligne. Les avis sont majoritairement positifs.

Moi aussi, je vais choisir le 2ème site, quand bien même il serait un peu plus cher. Il a compris mes critères de choix et y répond, en offrant une solution à mon problème.

Parlez-moi d’moi Y a qu’ça qui m’intéresse
– Jeanne Moreau, paroles de Guy Béart

Pour conclure

Je vous propose pour conclure une analogie avec la vraie vie. Vous recrutez un responsable marketing. Le premier candidat arrive la fleur au fusil, monopolise la parole et vous raconte sa vie et son oeuvre sans montrer aucun intérêt pour l’entreprise. Le deuxième a préparé son dossier et vous pose des questions pertinentes pour mieux cerner les enjeux de votre boite. Il valorise ensuite point par point les savoir-faire et les savoir-être qui correspondent aux attendus du poste. Vous choisissez qui ?

Lire aussi

Web design et marketing : les « must have » de votre page d’accueil

Web design : les pages d’accueil des grandes entreprises américaines

Pour une meilleure expérience utilisateur : arrêter de se faire plaisir

Rubriques : Marketing

Auteur : Chob

Passionné par le digital sous toutes ses formes : médias sociaux, web design, emarketing, outils utiles, blogging, open data, dataviz...

586 articles, certains bons, d'autres moins ;-)


Profil Google+

Ecrire pour le web : être lisible, lu et compris #UX » « Triste.
2 Commentaires
  1. Je suis toujours étonnée de voir que les pme ne savent pas mettre en avant leur valeur ajoutée sur un site. Venant du marketing, cela fait parti des pré requis obligatoires et cela assure une vraie personnalité au site de mes clients.

  2. J’aime, et je valide !… et je l’ajoute dans notre Best of de la semaine prochaine.
    J’ai écrit un article avec une intention très très similaire, mais plus centré SEO : http://blog.yooda.com/seo/4386-conseils-site-seo-friendly-4386/

Les commentaires sont fermés, mais n'allez pas induire que cela reflète mon caractère.

Copyright © 2017 Choblab | Mentions légales

Haut ↑