Widgets : panorama et usages

Vous avez compris l’importance de décentraliser vos contenus pour qu’ils soient accessibles plus facilement ? Pour connaître les différents types de widgets qui s’offrent à vous, suivez le guide !

En 2 mots, un widget permet de rendre un contenu accessible ailleurs que sur son site. L’objectif est à la fois de démultiplier la visibilité d’un contenu ou d’une application, mais aussi de créer un rapport de proximité, voire d’intimité avec l’utilisateur. Je viens à toi plutôt que d’attendre que tu viennes à moi… Mais attention, pour que l’utilisateur accepte de vous faire entrer dans son intimité (ai-je vraiment écrit ça ;-)), il faut lui proposer un service à valeur ajoutée…

Typologie des widgets

netvibes les pages d’accueil personnalisées

Les 3 qui valent vraiment la peine d’être mentionnées ici sont iGoogle, Netvibes et MyYahoo. A privilégier pour les flux d’actualités et les services pratiques, mais peu utile par définition pour les services nomades.

– les widgets pour le web

Il se matérialisent sous la forme d’un bout de code « embarqué » (embed) que tout webmaster ou blogueur peut intégrer sur son site. Ce format est adapté à tous les contenus, y compris aux bannières publicitaires. On peut également ranger dans la catégorie web les applications pour réseaux sociaux (Facebook et MySpace pour ne citer qu’eux), qui le plus souvent devront faire l’objet de développements dédiés.

– les widgets de bureau

On parle ici des Widgets Microsoft, bien connus des utilisateurs de Vista et du Dashboard d’Apple. La technologie Adobe Air permet d’afficher des widgets sous Windows pour des version antérieures à Vista. On peut aussi évoquer les versions « standalone » qui s’installent comme une mini-applications. Attention, les places sont chères sur l’espace bureau d’un ordinateur, seuls des services actualisés quotidiennement (météo…) ont une chance d’être adoptés.
choblab-mofuse

– les widgets pour téléphones mobiles

D’après mon expérience, il faut différencier les applications mobiles classiques et les « smart phones », et notamment les iPhones, qui exigent des développements spécifiques. Je recommanderais de privilégier le contenu au graphisme pour les téléphones portables classiques, alors que les iPhones méritent que l’on colle à une navigation intrinsèquement ludique et graphique.

A quoi ça sert ? Information, communication et marketing, il y en a pour tout le monde

Le temps réel et la viralité des widgets leur autorisent tous les usages.

Informer

Météo, circulation, les services pratiques et les actualités font les beaux jours des widgets.

Accroître sa notoriété

On peut proposer un service brandé (une simple horloge par exemple), même sans rapport direct avec son activité.

Vendre

Ventes Flash et promotions, on touche l’utilisateur de manière instantanée, là où il se trouve. Avec le développement de la géolocalisations sur les mobiles, il devient possible de diffuser son message de manière beaucoup plus ciblée et personnalisée.

Créer soi-même son premier widget et aller plus loin

Pour commencer à se familiariser gratuitement avec les widgets, je vous recommande de widgetiser un Flux RSS avec widgetbox et Widgadget.
Par exemple :

Après avoir fait joujou, on se rend compte qu’il peut être préférable de passer par des gens qui savent faire. Dans un brief agence, je demanderais une proposition à tiroirs, en classant les widgets selon leur pertinence par rapport au contenu : pour un widget « cours de bourse », une appli Facebook me paraît inutile. Un jeu un peu décalé pour augmenter le capital d’une marque n’a pas sa place sur un desktop alors qu’une version mobile peut être pertinente. Dans tous les cas, exiger l’intégration de fonctionnalités virales et pratiques (partager, bookmarker, envoyer par email, installer…).

Mais qui sont les gens qui savent faire ? rendez-vous au prochain billet pour un panorama des prestataires spécialisés dans les widgets et le marketing mobile

Une bonne lecture sur Presse-Citron pour finir en beauté : Internet mobile, état des lieux : le futur du web est-il mobile ?

Rubriques : Marketing, Médias sociaux

Auteur : Chob

Passionné par le digital sous toutes ses formes : médias sociaux, web design, emarketing, outils utiles, blogging, open data, dataviz...

585 articles, certains bons, d'autres moins ;-)


Profil Google+

Widgets et marketing mobile : les prestataires » « Google intégre les tweets dans ses résultats de recherche
1 Commentaire
  1. Je serai ravi de parler avec vous des differentes solutions disponibles sur ce marché.

Les commentaires sont fermés, mais n'allez pas induire que cela reflète mon caractère.

Copyright © 2017 Choblab | Mentions légales

Haut ↑