22 bonnes raisons de détester le blogging

Vous êtes tenté par l’aventure du blogging, vous rêvez de devenir un blogueur influent ? Voici la face cachée des blogs, ce qui se passe derrière l’écran.

Parfois, je me demande si tenir un blog relève du masochisme. Les petites contrariétés succèdent aux grandes déceptions, et pourtant on continue ! De l’amour à la haine…

22 raisons de lâcher son blog

  1. Lire vos flux RSS et les marquer comme lus, même ceux qu’on ne lit pas ou plus mais qu’on a la flemme de supprimer.
  2. Faire des recherches pour le prochain post et s’apercevoir que d’autres ont déjà mieux traité le sujet.
  3. Rédiger, reformuler, se relire, corriger, oublier de sauvegarder et tout recommencer. Dommage, on avait trouvé LA bonne formulation et on doit se contenter d’une version dégradée.
  4. Passer des jours à rédiger un article, le publier avec fierté dans l’indifférence générale. Bâcler un billet en 10 minutes et le voir exploser vos stats de consultation et de partage sur les médias sociaux.
  5. Chercher des illustrations, trouver le visuel idéal et le retravailler, l’intégrer sur son blog. Se rendre compte qu’il n’est pas libre de droits.
  6. Supprimer sans les lire les communiqués de presse pour des produits qui n’intéressent que leur concepteur.
  7. Recevoir des invitations à des petits-déjeuners ou autres rencontres. Vérifier la règle selon laquelle vous êtes toujours disponible pour des événements sans intérêt alors que vous avez des engagements quand il s’agit d’événements passionnants.
  8. Lire des mails annonçant les nouvelles fonctionnalités d’applications en ligne que vous avez testées une fois et abandonnées après 2 clics sans supprimer votre compte.
  9. Lire les commentaires, y répondre et remercier leurs auteurs, même ceux qui viennent juste chercher un lien.
  10. Supprimer les spams en série et s’excuser quand un copain s’étonne que son commentaire a été éjecté par mégarde.
  11. Tester des widgets, réinstaller WordPress parce que le widget a généré une erreur qui rend votre blog inaccessible.
    erreur-wordpress
  12. Chercher de nouveaux thèmes, les essayer puis abandonner parce qu’il y a toujours un petit détail qui cloche.
  13. Faire des sauvegardes en pagaille dont on ne se sert jamais.
  14. Gérer l’hébergement du domaine, essayer de configurer les DNS et tout casser.
  15. Prendre 15 hébergements gratuits pour vos tests et configurer les ftp, les bases de données. Ne jamais se souvenir des noms d’utilisateur et mots de passe.
  16. Promouvoir votre blog sur les médias sociaux, tout automatiser et emmerder tout le monde avec le même article visible sur la page Facebook, le compte perso Facebook, Twitter, Google+ (profil, page et une bonne demi-douzaine de communautés). Balancer également sur Digg et autre Reddit au cas où.
  17. Référencer sur des annuaires de blogs qui n’ont d’autre intérêt que d’être des usines à liens que personne ne consulte.
  18. Commenter et partager les articles des autres, même quand ça vous fait mal aux seins parce que c’est un article que vous auriez voulu écrire.
  19. Configurer Google Analytics, Bing ; régler son humeur sur la courbe de fréquentation de son blog.
    blog-frequentation
  20. Penser à son prochain billet ou à des idées de billet dans les transports, rater sa station et inventer une excuse bidon pour son retard.
  21. Orienter les conversations IRL vers des sujets qui vous intéressent et trouver un prétexte pour noter en douce une idée sur Evernote.
  22. Ne jamais se souvenir des films que vous avez regardés par bribes, absorbés que vous étiez par la rédaction d’un billet.
  23. To be continued…

D’autres idées ? A vous de compléter la liste !

Lire aussi sur Choblab

Blogging : 12 signes de succès qui s’arrosent

Rubriques : Médias sociaux

Auteur : Chob

Passionné par le digital sous toutes ses formes : médias sociaux, web design, emarketing, outils utiles, blogging, open data, dataviz...

587 articles, certains bons, d'autres moins ;-)


Profil Google+

D comme DA, data, design, digital, duplicate content… #dictionnerd » « [Focus agence] Entretien avec Sizzer, studio de création de musique publicitaire
14 Commentaires
  1. hahaha !! Excellent !! Je me suis reconnu dans une bonne moitié de ces 22 raisons !

  2. J’étais déjà déprimé au regard de mes performances pourries de Janvier et là tu m’as achevé.
    Je songe sérieusement à arrêter toute activité de blogging et d’édition web depuis quelques semaines …

  3. Garder des adresses de sites ou tutos sympas de côté pour écrire de superbes articles… et ne pas avoir assez de temps pour les écrire ! :-)

  4. 23 : Lire un billet pourris chez un blogueur démoralisant qui t’expliques pourquoi tu devrais sauter par le fenêtre avec ton blog. En résumé : Lire Choblab ce matin ^^

  5. Très drôle, et d’accord avec presque tout !
    Heureusement qu’il y a plus de 22 raisons d’aimer le blogging ;-)

  6. Excellent article ! Je me suis reconnu plusieurs fois.

    Le 2 m’arrive souvent… Le 3 m’énerve à un point… quant au 12, je dirai que je m’y retrouve complètement ! Trouver un thème n’est vraiment pas simple surtout quand il ne s’agit pas d’un nouveau blog.

    23 – Se prendre la tête pendant des jours et des jours pour trouver un nom de domaine, en pensant plusieurs fois avoir la super méga idée originale ou le jeu de mots qui tue… que bien évidemment quelqu’un à déjà eu.

  7. Ouf je ne suis pas le seul ! Et je rajouterais ceci. Quand on fait une mise à jour d’un article et qu’on ne sait pas ou mal se servir de l’automatisation sur les réseaux sociaux, on en remet une couche et on emmerde les gens une deuxième fois. Ces gens qui, soyons sincère, n’en ont rien à cirer de votre article ou de votre blog. (Sinon ça se saurait depuis le temps qu’on nous rabâche qu’il faut y être present)…

  8. Merci pour cette liste qui m’a fait plusieurs fois sourire. Je me suis reconnu dans pas mal de ces situations. Je rajouterai : Se relire 20 fois afin de s’assurer qu’il n’ a pas de fautes d’orthographe et se rendre compte 2 heures après publication qu’il y en avait une grosse comme une maison dans le titre ou le chapô

    • Chob

      30 janvier 2014 — 14 h 24 min

      Bien vu !
      Surtout quand modifier le titre risque de modifier l’URL et tous les partages ou backlinks pointent ensuite vers l’ancienne si on oublie de faire une redirection ;-)

Les commentaires sont fermés, mais n'allez pas induire que cela reflète mon caractère.

Copyright © 2017 Choblab | Mentions légales

Haut ↑