Blogueurs, webmasters : comment utiliser les photos sous Creative Commons ?

Il y a plus de 227 millions de photos sous licence Creative Commons. Cette licence offre à un auteur la possibilité de préciser un droit d’utilisation de son oeuvre. La seule obligation de l’utilisateur est d’attribuer l’oeuvre à son auteur. Une aubaine pour les blogueurs et les webmasters qui ont compris que le web est passé au visuel. Et pourtant… 90% des photos sous CC ne sont pas attribuées, et 99% ne le sont pas correctement.

Les avantages de la licence CC

Elle vous donne le droit de

  • copier l’oeuvre
  • de la diffuser
  • de l’afficher publiquement
  • de l’afficher sur un média électronique
  • de l’enregistrer sous un nouveau format (jpg vers png par ex.)

La licence CC présente les caractéristiques suivantes

  • elle s’applique dans le monde entier
  • sa durée dépend de celle du copyright
  • elle n’est pas révocable
  • elle n’est pas exclusive

Les conditions spécifiques

  • Attribution (BY) : les droits d’utilisation sont conditionnés à la mention des crédits tels que spécifiés par l’auteur.
  • Pas d’utilisation commerciale (NC) : comme son nom l’indique…
  • Pas d’oeuvres dérivées (ND) : vous ne pouvez pas modifier ou adapter l’oeuvre originale.
  • Partage dans les mêmes conditions (SA) : si vous modifier ou adaptez l’oeuvre, vous n’aurez pas le droit de distribuer votre création sous une autre licence que l’originale.

La combinaison de ces conditions vous donne une gamme de droits, de la plus à la moins ouverte.

A noter que contrairement aux idées reçues, 30% des photos sous Creative Commons autorisent une utilisation commerciale.

Comment attribuer correctement une photo CC ?

  1. Le titre (avec un lien vers l’oeuvre originale)
  2. L’auteur (nom et lien vers son profil)
  3. La licence (lien vers la licence complète)
  4. Les mentions de copyright (si elles existent et sont exigées par l’auteur)

Ces mentions doivent figurer sous la photo, ou à la fin de votre billet le cas échéant.

Où trouver des images en Creative Commons ?

Un moteur de recherche est disponible sur le site Creativecommons.org. J’ai une préférence pour l’option Google Images, les résultats étant souvent plus nombreux.

Tout ça et d’autres précisions dans cette infographie à garder par-devers soi.

Creative Commons Photos

How To Attribute Creative Commons Photos by Foter

Pour en savoir plus, creativecommons.org

Rubriques : Médias sociaux

Auteur : Chob

Passionné par le digital sous toutes ses formes : médias sociaux, web design, emarketing, outils utiles, blogging, open data, dataviz...

540 articles, certains bons, d'autres moins ;-)


Profil Google+

Stylo magique : écrivez à l’encre, récupérez un texte éditable ! » « Comment intégrer facilement les Twitter Cards sur WordPress
15 Commentaires
  1. Bonjour,
    J’arrive peut être un peu tard, mais je n’arrive pas à résoudre la question suivante :
    – Je travaille sur le site internet d’une société privée, qui vend voyages.
    – Ce site événementiel porte sur un sujet absolument pas commercial : il parle d’un pays, de sa culture, de sa littérature.
    – Sur ce site, apparait juste « ce site internet est proposé par XX » avec un lien.
    => Ai je le doit d’utiliser une image en Creative Commons Non commercial ?

    En vous remerciant.

    • Bonjour,

      Je ne suis pas juriste ;-) Si l’éditeur du site est une société privée à but lucratif, ça tombe dans le champ commercial… et en même temps, si c’est un site purement informatif…
      Le site Creative Commons nous dit
      « CC’s NonCommercial (NC) licenses prohibit uses that are « primarily intended for or directed toward commercial advantage or monetary compensation. »
      En l’occurrence, votre site a un but informatif, même si on peut légitimement penser qu’il y a une arrière-pensée commerciale :-)
      A mon avis, c’est jouable s’il n’y a pas de lien sur chaque page du type « pour en savoir plus, allez sur tel site » qui pointerait vers une offre commerciale.

      • Je sais bien que tu n’es pas juriste, je me disais que d’autres personnes répondraient ;-)
        En tout cas, je te remercie pour cette réponse. On est du même avis. Et bravo pour ton site, il est trés agréable à consulter et plein de sujets intéressants.

  2. Merci pour ce billet. c’est interessant d’etre en possession de ces informations car il n’est pas facile pour beaucoup de trouver des images libres de droit ce qui fait qu’ils piquent sans autorisation pour la plus part meme si c’est grave et les conséquences extremement lourdes si on est poursuivi, on se dit qu’on a pas le choix,,, eh bien.? en tout cas avec CC maintenant on a plus raison de le faire quoique toutes les images ne sont pas disponibles en CC oubien???

  3. Bonjour et merci pour cet article mais je ne comprends pas bien « Un moteur de recherche est disponible sur le site Creativecommons.org. J’ai une préférence pour l’option Google Images, les résultats étant souvent plus nombreux. » Les images proposées par Google Images sont-elles sous creative commons ?…
    Merci de m’éclairer ! J’essaie d’expliquer aux élèves qu’ils ne peuvent se saisir de n’importe quelle image pour illustrer les articles du journal mais c’est difficile de trouver des illustrations libres de droit sur One Direction ou James Bond…

  4. Je vous conseille de jeter un oeil à http://foter.com/, un site qui vous permet d’intégrer directement des images dans un site avec les bonnes mentions. Il existe aussi un plugin wordpress.

    • Bonjour,
      Foter est l’auteur de cette infographie et est donc bien cité en bas de page, juste sous l’infographie ;-) En revanche, je n’avais pas précisé que ce site offrait la possibilité d’intégrer du code HTML avec toutes les mentions nécessaires, avec en plus un plugin WordPress. Merci d’avoir réparé cet oubli.

  5. Merci beaucoup Chob, il n’est jamais facile de savoir quel est vraiment le bon usage.
    Pour ma part, j’utilise presque exclusivement des photos issues de Flickr, en licence CC, et je mets systématiquement un lien vers l’original en fin d’article.
    J’avais l’impression de respecter les règles (et en tout cas mieux qu’une grosse majorité de blogueurs), mais du coup je me pose la question suivante : les pages Flickr sur lesquelles je renvois contenant elles-mêmes les conditions de la licence et le profil de l’auteur, donc dois-je impérativement tout recopier au sein même de mes articles ?
    C’est lourd, et finalement très peu informatif pour les lecteurs, qui peuvent très bien s’ils le souhaitent avec un simple lien trouver toutes les informations nécessaires…
    Qu’en pensez-vous ?

    • Je suis d’accord avec toi, tout dépend aussi de ce qu’on met dans le lien !

      Jusqu’à présent, j’avais l’habitude (quand j’y pensais…) de mettre à la fin du billet un lien « Source ». En fait, cet intitulé ne suffit pas, puisqu’on ne cite pas l’auteur. Si on pense que Untel a passé du temps à faire une photo, à l’uploader, à l’indexer, etc., le tout gratuitement, il semble logique de le citer puisque c’est souvent la seule contrepartie qu’il demande.

      Le point un peu lourdingue, qui est effectivement peu informatif, c’est le type de licence qui ne veut rien dire pour la plupart des gens. Disons que ça a le mérite d’attirer l’attention sur ce sujet et que sur le long terme, ça peut avoir une valeur pédagogique…

  6. J’ai cru qu’il suffit de citer la source (ou l’auteur) !!

  7. A noter qu’il y a quelques exceptions pour tout ce qui a pour but d’informer, pédagogique…

    – pour la musique : un extrait doit être inférieur à 30’’ et en tout état de cause inférieur à 10% de la totalité de l’oeuvre (15% s’il y a plusieurs extraits)
    – pour les livres : un extrait est inférieur à 5 pages consécutives d’un livre, en tout état de cause inférieur à 20% à la pagination totale par travail pédagogique
    – pour les manuels scolaires : un extrait doit être inférieur à 5 pages consécutives, dans la limite de 5% de la pagination totale par travail pédagogique et par an ; – pour l’audio-visuel : un extrait doit être inférieur ou égal à 6’, en tout état de cause ne pas excéder 10% du total (15% s’il y a plusieurs extraits)
    – pour la presse : deux articles d’une même parution sans excéder 10% de la parution
    o pour les arts visuels : pas d’extraits, pas plus de 20 oeuvres par travail pédagogique, avec une limite dans la définition de la reproduction ou représentation numérique (72 dpi et 400X400 pixels)

    Sinon, merci d’avoir résumé ce qu’est le Creative Commons

    • Merci pour ce commentaire. Attention, les licences creative commons sont choisies par leur auteur pour définir les modalités de réutilisation de leur oeuvre. Je ne suis pas juriste mais il me semble que les livres, la musique ou la presse sont sous le régime « normal » du copyright, avec effectivement peut-être des exceptions dans le cadre d’une utilisation à des fins pédagogiques. Je crois savoir qu’il faut a minima demander une autorisation à l’éditeur…

  8. Merci pour toutes ces informations légales! Trop longtemps le Web (et encore un peut trop aujourd’hui :/) était une zone de non-droit où les contenus et notamment les images étaient allègrement volées !

    Les contenus Cc sont une excellente alternative et permettent de reconnaître la qualité d’un contenu et d’en authentifier la source.

    Personnellement, je ne savais pas que toutes ces mentions étaient nécessaires à l’exploitation d’une image, ce sera chose faite prochainement.

    Et toujours Bonne Année 2013 ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée, c'est promis.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © 2014 Choblab – Tendances digitales | Mentions légales

Haut ↑