Les besoins essentiels des utilisateurs d’un intranet restent la possibilité d’identifier des collaborateurs, d’accéder aux procédures et aux formulaires ou encore de consulter les actualités de l’entreprise.

Ainsi, l’information obsolète ou mal organisée constituent les principaux critères d’échec. L’absence de gestion efficace du travail collaboratif ainsi qu’une stratégie floue constituent évidemment des obstacles.

En définitive, c’est sur l’architecture de l’information qu’il faut porter ses efforts avant de proposer des fonctionnalités plus innovantes.

Je me demande à quel point il faut tenir compte de ces recommandations. J’ai le sentiment que les attentes des utilisateurs sont souvent effectivement assez sommaires et que les sociétés de conseil sur-vendent des fonctionnalités sociales parfois inutiles, mais qui séduisent la direction. Mais je garde à l’esprit cette citation d’Henri Ford, qui montre les limites de l’écoute client dans l’innovation :

Si je n’avais écouté que mes clients, j’aurais inventé un cheval plus rapide

via