On choisit ses abonnements mais pas ses abonnés. La qualité de vos followers vous importe ? Voici comment supprimer les faux-lowers qui discréditent votre compte. twitter-followers-sarko

Pourquoi donc se priver d’abonnements Twitter ?

Je comprends que faire baisser volontairement le nombre de ses followers puisse être assimilé à du masochisme. Cela reste pour beaucoup l’étalon de l’influence d’un compte Twitter. Laissez-moi donc vous narrer un épisode vécu dans la vraie vie, d’autant qu’il faut faire du story-telling.

Dis donc, t’as vu le nombre de followers de Machin ? On est à la ramasse !

Alors qu’on se tirait la bourre depuis des années, un concurrent nous distance de plusieurs centaines de followers. Cette soudaine montée en puissance me semble trop rapide pour être honnête. Je me livre alors à un exercice de comparaison avec TwitterAudit (j’y reviens dans un instant), et démontre que 54 % des abonnés du concurrent sont des fakes. Ma boîte s’en tire avec un passable 25 %. Si on calcule alors les vrais followers de chaque compte, on s’aperçoit que ma boîte dépasse largement le concurrent.

Je profite évidemment de l’aubaine pour (re)faire passer le message qualité vs quantité, message entendu par la direction puisque basé sur des chiffres. En valorisant la qualité lors des bilans auprès d’un patron ou d’un client, on peut facilement lever les inquiétudes liées au déclin à court terme du nombre absolu de followers. Il faut simplement prendre le temps de prouver l’efficacité d’une base d’abonnés réduite mais active.

Comment faire le ménage

twitter-followers-nettoyage

1. Evaluez les dégâts

Commencez avec  twitteraudit. Cet outil analyse la proportion de fakes parmi vos abonnés. Si votre score est inférieur à 95 % (je dis ça parce que @choblab est à 96 %), il faut agir et nettoyer votre base. twitter-audit-choblab

2. Déterminez vos critères

twitter-fake-chobVous pouvez détecter les comptes suspects en combinant plusieurs critères, notamment

  • le nombre et la fréquence des tweets,
  • le nombre d’abonnements/d’abonnés
  • la présence d’une photo de profil
  • l’existence d’une bio
  • la date de création du compte

Pour l’avoir fait récemment, j’essaie de me concentrer sur les comptes sans photo, ni bio. J’ouvre ensuite le profil de compte et si je vois qu’il n’y a eu qu’un ou deux tweets depuis 3 ans, je bloque. Croyez-moi, cela fait déjà du monde.

3. Faites le tri, c’est écologique

Ces faux-lowers vont regretter d'avoir créé un compte

Ces faux-lowers vont regretter d’avoir créé un compte

Le plus simple consiste à aller sur votre compte Twitter et à consulter la liste de vos followers.Si vous avez une centaine de followers, c’est jouable. Sinon, vous pouvez exporter vos abonnements vers un tableur pour faire des tris.

4. Nettoyez les fakes

Au fur et à mesure que vous identifiez les abonnés qui font la honte de votre compte, vous allez les bloquer. Il ne s’agit pas de faire rempart de votre corps, mais d’utiliser la fonction Bloquer de Twitter. Dès lors que vous bloquez un compte, son titulaire est désabonné et ne peut plus vous suivre. Vous l’excluez ainsi de votre base d’abonnés.

Nettoyé en profondeur, votre compte Twitter sera plus beau !

L’exercice peut être long et fastidieux. Le mieux est de faire l’exercice régulièrement, surtout si vous avez de nombreux abonnés. Sachez enfin la liste des comptes bloqués est accessible via les paramètres de votre compte.

Crédits : « Cleaning of the Parc de Bercy« , by Romanceor, CC-BY-SA-3.0. « Chuck Norris, The Delta Force 1986« , by Yoni S.Hamenahem, CC-BY-SA-3.0.

Continuez sur votre lancée et lisez