L’expérience utilisateur se trouve désormais au coeur des présentations commerciales des agences digitales. Elle se limite souvent à un bien-être projeté pour le plus grand bonheur des clients béats.

En réalité, l’expérience utilisateur fait plus l’objet de déclarations d’intention que d’évaluation objective. Pas de quoi vous étonner : si vous travaillez dans la communication, vous savez que l’évaluation en est le parent pauvre. Voici quelques critères pour évaluer l’expérience utilisateur d’un projet en cours ou à venir, voire même à intégrer dans un cahier des charges :-)

Uncle Sam 404Utilisabilité

Il s’agit d’examiner la facilité avec laquelle vos visiteurs réussissent à atteindre leur objectif.

  • Temps passé sur une tâche
  • Réussite d’une tâche
  • Succès perçu
  • Facilité d’utilisation perçue
  • Moments de confusion ou d’hésitation
  • Reconnaissance de repères visuels (icônes)
  • Utilisation de la navigation ou du moteur de recherche
  • Nombre d’erreurs

Engagement

  • Première impression
  • Temps d’attention
  • Mesure de la satisfaction
  • Temps passé total
  • Rubriques explorées
  • Nombre d’interactions
  • Nombre de partage sur les médias sociaux

Conversion

  • Attribution à la marque
  • Nombre de micro-conversions
  • Taux de conversion
  • Probabilité de recommandation
  • Taux de confiance
  • Probabilité d’action

En définitive, on distingue ici l’évaluation de l’expérience utilisateur de ce qui relève du marketing digital « classique » (pages vues, coût de conversion, etc.). La différence est parfois subtile, voire factice, mais elle a le mérite de porter une attention spécifique à l’UX.

Lire 8 Effective Ways of Measuring UX
Crédits : Ruler designed by Iain Hector from the Noun Project