Quand le HTML a la fluidité et la qualité du Flash

Chaque jour, des galeries spécialisées dans le web design nous proposent des sites Flash ou HTML, souvent de belle facture. Malheureusement, on a trop souvent l’impression que chacun boxe dans sa catégorie : au Flash les interfaces innovantes, au html… la conscience de sites plus ou moins accessibles.

Pourtant, la montée en puissance de la consultation d’Internet depuis les terminaux mobiles risque de sonner le glas des sites full-flash. Les agences interactives devront très rapidement s’adapter, soit en proposant des versions mobiles alternatives de qualité, soit en concevant des interfaces html évoluées.

Je n’aime pas trop les opinions trop dogmatiques sur le Flash (ni sur rien d’ailleurs) dont les qualités interactives sont encore inégalées… même si quelques agences et studios nous offrent, encore trop rarement, de magnifiques contre-exemples.

Cascade Brewery Co est le plus ancien brasseur australien et a confié à l’agence Droga5 la conception de son site, réalisé par le studio Pollen.

Au menu :

  • une navigation ludique et bien conçue qui permet d’ajuster dynamiquement le contenu disponible,
  • une réalisation graphique très soignée, avec une utilisation harmonieuse des textures, des visuels et de la typographie
  • des séquences vidéo courtes dans une belle définition
  • une dose de médias sociaux : des liens vers le compte Twitter (plus de 1200 abonnés) et la page Facebook (plus de 2000 fans) et des fonctions de partage vers ces mêmes médias sociaux
  • une appli iPhone qui complète le tout

Cascade Brewery

A retenir : la possibilité de créer des expériences interactives de qualité sans full-flash, avec du html gonflé au JQuery.

A voir aussi :

20 Inspirational Flash like websites that use Javascript, chez webdevtuts

Rubriques : Design

Auteur : Chob

Passionné par le digital sous toutes ses formes : médias sociaux, web design, emarketing, outils utiles, blogging, open data, dataviz...

585 articles, certains bons, d'autres moins ;-)


Profil Google+

Blog d’entreprise : pensez externe, agissez interne ! » « Les twimmers ou les spammeurs de Twitter
4 Commentaires
  1. La différence entre Flash et HTML 5 (ou autres alternatives comme VML pour IE) n’est pas tant dans la technologie mais dans les outils de production. Aujourd’hui c’est le point fort de Flash, il n’y aucun outil de production HTML 5 digne de ce nom pour faire l’équivalent.

    Sinon, HTML n’est pas synonymes d’accessibilités, loin de la. Sur des éléments très « créatifs », ils est souvent plus simples de faire un Flash accessible que d’un site en HTML accessible.

  2. Formidable ce petit site. Et le lien vers le site avec 20 sites inspiration est vraiment top.
    Il y a vraiment des expériences utilisateur intéressante.

  3. le problème n’est pas tant flash ou html 5, les expériences peuvent ê riches dans les 2 cas, même si flash offre des possibilités bien souvent plus lourdes à coder html 5 … bref, le souci du html 5 c’est avant tout le support correcte ou non de ce dernier par les pléiades de navigateurs, finalement l’utilisation d’un plugin éditeur commun, le plugin flash, en l’occurrence, garantit l’intégrité de l’expérience interactive.

  4. Là franchement, je ne vois pas en quoi la navigation de ce site est intuitive, c’est très … conceptuel comme principe.

    Puis il suffit de couper javascript pour découvrir qu’il s’agit du parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire, le site est tout simplement inaccessible.

    Pour rebondir sur le fond de cet article, il est vrai que trop peu de sites démontrent une grande créativité dès lors que flash n’est plus utilisé.

    C’est vraiment dommage, JQuery nous offre pourtant des possibilités monstrueuses !

    Cependant, on voit pas mal de single page booster à la vitamine JQ qui sont super bien foutus.

    Après je te rejoint sur le refus du dogme qui n’est utile en rien, comment se passer de flash dans certaine RIA ?

Les commentaires sont fermés, mais n'allez pas induire que cela reflète mon caractère.

Copyright © 2017 Choblab | Mentions légales

Haut ↑