Twitter : pourquoi je ne te suis pas (ou plus) #humeur

Voici ma charte personnelle sur Twitter ou

les 12 raisons pour lesquelles je ne m’abonne pas à un compte Twitter.

  1. Tu as tweeté 1 fois. C’est un peu juste pour se faire une idée. Same player, shoot again.
  2. Je viens de m’abonner à ton compte, mais tu me fais changer d’avis en m’envoyant ce DM : en quoi puis-je vous aider ? Va donc de faire du commercial dans la vraie vie en posant ce type de question à tes prospects…
  3. Tu as 14000 abonnements et 14000 abonnés : je peux faire semblant de te suivre pour gonfler mon nombre de followers voire la taille de mon Klout. Ou pas.
  4. Tu en es à 50000 tweets 6 mois après avoir créé ton compte ? Tu as besoin d’un psy, pas d’un follower de plus.
  5. Tu pourris ma timeline tous les vendredis avec tes 10 séries de #FF ou de merci pour les #RT.
  6. Tu me racontes à tout moment de la journée où tu te trouves. You check in, I check out.
  7. Tu confonds mentions et DM, faisant subir en permanence à tes autres followers des conversations qui devraient être privées.
  8. Tu multiplies les fautes d’orthographe et de syntaxe alors qu’un correcteur est intégré à Twitter.
  9. Tu as un nom et un avatar très coquins, tes tweets sont très sexués mais je sais déjà que c’est une histoire impossible.
  10. Tu es un robot. Moi pas.
  11. Tu protèges tes tweets. Ce n’est pas moi qui vais te les voler.
  12. Tu publies des liens vers toutes les pages de ton site parce que tu as lu que c’était bon pour le référencement.
  13. C’est mon choix.

Évidemment, il y a des exceptions à cette charte, des gens auxquels je suis abonné alors que certains de leurs tweets m’exaspèrent…

Et vous, qu’est-ce qui motive vos désabonnements ?

Rubriques : Médias sociaux, woops !

Auteur : Chob

Passionné par le digital sous toutes ses formes : médias sociaux, web design, emarketing, outils utiles, blogging, open data, dataviz...

585 articles, certains bons, d'autres moins ;-)


Profil Google+

Géo-localisation : enjeux, chiffres et bénéfices » « Entreprise 2.0 : les bénéfices de la sociabilisation
15 Commentaires
  1. Hé hé, excellent, même si je dois bien en faire un ou deux dans la liste ;-)
    J’ajouterais : « tu confonds Twitter avec un chat ou un site de rencontre »

  2. Du coup je ne sais pas si je dois de follower ou pas!

    Tiens je relis ta check-list :)

  3. Tu n’apportes ni plus ni moins que l’avis général de dizaine d’autres qui ont pu avoir un avis intéressant sur d’autre sujets.. Il ont au moins ça pour eux, toi pas (encore)

  4. Je partage clairement ton point de vue !

    – Tu fais des titres en français qui pointe systématiquement sur des textes en anglais.

    – Tu écris en MAJ.

    – Tes tweets ont plus de #hashtags que de contenu.

    – Tu te parles à toi même.

    – Tu en rates pas une pour replacer le lien d’un de tes articles (type « @retweeteur1 Merci du RT : lelien » « @retweeteur2 Merci du RT : lelien » « @retweeteur3 Merci du RT : lelien »).

    • J’ai carrément une « politique de following ».

      Je me fixe une règle quantitative sur le nombre de personnes que je suis.

      Entre 190 & 210 comptes, au delà, ma timeline n’est pas audible.

      Je refais donc souvent le tri pour garder le plus pertinent.

      Mon objectif n’est pas conversationnel, mon compte perso est un outil de veille et de partage/relais.

      J’ai un autre compte où je cherche la réciprocité. Tu me suis, je te suis. Mon but est de converser. Je ne veille pas dessus, donc le nombre de following m’importe peu…

      Et là, vous me dites : pourquoi tu fais pas des listes pour ton compte perso pour suivre plus de gens ?

      – Pour une question de crédibilité :
      Les gens qui me suivent sans attendre de retour s’intéresse vraiment à ce que je raconte.

      Personnellement, si je vois un Twittos avec plus de 1000 following, je sais par avance que mes contenus n’auront aucunes visibilités sur sa timeline.

      Donc je passe mon chemin (sauf s’il m’ajoute également à une liste que j’estime pertinente).

  5. Très bon top. Beaucoup de gens qui vont retweeter cet article font ces erreurs. Ta conclusion est très vraie. Que faire de ces Twittos qui 1 fois sur 5 twittent de la m***e alors que les 4 autres tweets sont bons ?
    Je rajouterais ceux qui synchronisent leur compte foursquare (I’ve ousted Michel of Les toilettes du Taf) ou viadeo (je suis en contact avec Michel) : rageant !

  6. Un petit complément pas très sympa :

    Je te connais dans la vrai vie et ça me suffit

  7. Mademoizelle Geekette

    2 novembre 2011 — 19 h 23 min

    En plus de pas mal des tiennes:

    Tu ne me réponds jamais quand je te parle.
    Tu me follow, je te follow back et là direct tu me unfollow pour entretenir ton ratio de followers-followings.
    Tu te plains des cours au lycée.

  8. Je suis grosso modo sur la meme ligne.J’ajouterai tu « ton twitter est aussi une banderolle de manifestation » ou « je m’en cogne de ta cause »

  9. 14. Tu nous livres du réchauffé : Auto-RT ou réédition de tweets intemporels (humoristiques bien souvent) des semaines après, créés par tes soins ou par un autre.

    15. Tu ne cites jamais tes sources.

Les commentaires sont fermés, mais n'allez pas induire que cela reflète mon caractère.

Copyright © 2017 Choblab | Mentions légales

Haut ↑