Le prestataire choisi, il faut passer par la case « contrat » pour sécuriser et lancer le projet. Le pilotage d’un projet Internet consiste ensuite pour beaucoup à assurer la circulation de l’information.

Contractualiser, c’est sécuriser le projet

Pour un projet de refonte de site, on peut établir jusqu’à 3 contrats

  1. la prestation de réalisation
  2. l’hébergement
  3. la maintenance correctrice et évolutive

Si les aspects juridiques ne sont pas les plus « fun », ils sont indispensables pour protéger le client, le prestataire, leur relations et le projet lui-même…

Exemple  : pour un projet de moindre envergure (animation Flash), les délais étaient tellement serrés que les développements ont commencé avant la signature du contrat. Mais pendant que les opérationnels bossaient, les services juridiques tardaient à se mettre d’accord. Au bout d’un mois, je me retrouve avec une magnifique animation, mais que je ne peux pas utiliser faute de cession des droits. Tout s’est bien et rapidement terminé, mais il faut toujours garder à l’esprit qu’une réalisation appartient à une agence tant qu’elle n’a pas cédé les droits.

Une solution pour anticiper le problème  : intégrer dans le cahier des charges les mentions juridiques nécessaires, en précisant que la réponse au cahier des charges vaut acceptation des conditions. On peut également commencer à travailler sans contrat signé mais avec une lettre d’engagement qui officialise le choix du prestataire.

Les clés du succès : impliquer et informer

Il ne faut jamais sous-estimer la mauvaise foi de ses interlocuteurs, surtout de vos collègues ou de votre hiérarchie… Des comptes rendus écrits, réguliers ou à chaque phase clé du projet permettent d’éviter les « Je ne savais pas » et des remises en question qui entraînent coûts et délais supplémentaires. Autre avantage : vous soignez également votre réputation de « pro ».

L’implication de la hiérarchie est un aspect connexe important. Lui faire signer les procès verbaux validant chaque grande étape du projet peut être une astuce pour expliquer que le respect des délais dépend également des validations. Si le responsable hiérarchique met 2 semaines au lieu d’une pour valider un élément, il faut lui expliquer que la date prévue de mise en ligne sera repoussée d’une semaine…

La réussite d’un projet tient essentiellement à la qualité des relations que vous entretenez avec chacun des acteurs. Comprendre les intérêts de chacun donne une première clé :

  • La hiérarchie veut briller auprès de sa propre hiérarchie
  • Les opérationnels participant au projet veulent briller auprès de leur hiérarchie et de leurs homologues sans perdre trop de temps
  • Le prestataire veut une belle référence client et préserver sa rentabilité

Le rôle du chef de projet est d’essayer de concilier ces différents intérêts. Heureusement, ces intérêts ne sont en principe pas opposés…