Une récente étude de Weber Shandwick révèle que les responsables de marques (difficile de traduire brand managers) sont conscients de ne pas être au top en ce qui concerne la sociabilisation de leur marque. Il manque à la plupart une réelle feuille de route et une organisation interne adaptée.

Weber Shandwick propose 9 facteurs pour sociabiliser une marque, que je ne me hasarderai pas à traduire et que vous pourrez lire ci-dessous. Je retiendrais surtout de cette étude que les entreprises européennes ont rarement un responsable médias sociaux dédié : 62 % contre 78 % en Amérique latine !

Et comme sur le web, tout finit toujours par une infographie…

[Cliquez-moi et je serai lisible !]

Plus d’information sur le site de Weber Shandwick (communiqué, synthèse de l’étude)

Lire aussi sur Choblab

Comment construire une relation de confiance avec les internautes

La sociabilisation des marques – étude McCann